25 octobre 2012 ~ 0 Commentaire

Une société faible…hostile aux faibles

Quelle est l’origine du mal-être ressenti par tous les algériens? Qu’ils soient riches ou pauvres, dirigeant ou dirigés, jeunes ou vieux…La société algérienne est devenue une entité méprisable et méprisée, mais avant tout méprisante.  

L’un des indices les plus révélateurs de l’harmonie d’une société, consiste en la manière dont cette dernière traite les personnes les plus « faibles ».

Un instituteur dans une école primaire qui abuse de son autorité envers des gamins, un professeur universitaire qui sabote des générations juste pour se faire connaitre, un receveur de bus qui malmène une vieille femme au vu de tout le monde, des jeunes «hitistes » qui passent leur temps à narguer l’handicapé ou le malade psychiatrique du quartier, un haut responsable qui évite le bonjour de ses voisins de peur de les aider, un agent de sécurité qui perçoit sa cabine comme le bureau d’un PDG, un père de famille qui compense son incapacité dehors en se défoulant sur ses enfants et sa femme…Il y a de la « Hogra » dans l’air!

Comment alors espérer qu’une telle société  puisse se rassembler autour d’un projet commun ? Comment espérer qu’on puisse vivre une vie d’êtes humains ?

A travers l’histoire de l’humanité, la puissance s’est toujours construite grâce aux faibles. D’abord parce qu’ils sont toujours majoritaires, et surtout car la justice et l’harmonie favorisent leur épanouissement et leur mobilisation.

Qu’est ce qui fait que les missions humanitaires dans les pays les plus pauvres, ne sont généralement menées que par les occidentaux? Nous sommes devenus des êtres qui ne vivent  que pour le matériel, nous ne faisons rien sans contrepartie…Mais rassurez vous, nous nous disons toujours musulmans. N’avons-nous plus aucun idéal pour lequel nous devons agir ? L’islam ne nous impose plus des actes concrets pour changer notre vécu ? Le patriotisme ne nous impose plus de donner à notre pays? L’humanisme ne nous impose plus d’agir pour l’humanité ?

Lorsque nous aurons compris que le bonheur de l’être humain ne se construit que sur des valeurs comme la générosité, le pardon et le partage…Nous vivrons le bien-être et nous le vivrons ici.

Lien:

http://www.algerie-focus.com/amokrane/2012/09/21/une-societe-faiblehostile-aux-faibles/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Le journal PARI |
mafoi2007 |
mikebrantuvie11111 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Internet marketting Online
| Manublogoinfo
| Voyance par telephone, voya...